Page:Doin - Trois pièces comiques propres à être jouées dans les collèges, maisons d'éducation, 1871.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
37

j’crois ben, entre nous soit dit, elle était tant peu âgée… vermoulue… (il retourne à la cage et s’aperçoit que la colombe s’est enfuie.) Ah ! mon Dieu !… la petite volaille qui s’est enfuite… Eh ben, me vlà dans d’beaux draps… j’vois Mr. Plumet… oh ! ben de c’coup là y peut m’dévaliser les deux yeux (il va au fond et appelle) Cocotte !… Cocotte !… petite volaille ! … Ah ! la vlà perchée sur la croisée du salon… Veux-tu v’nir ici, satanée coquine… a m’regarde… on dirait qu’à s’moque de moi !… Cocotte !… Comment, cœur dur, t’as pas pitié d’mes cris ?… D’ma position bizarre ?… attends ?… attends ?… (il trouve le bâton, le lance, on entend plusieurs vitres cassées, il reste ébahi) Ah ! en vlà un surcroît de guignon Ah Jocrisse !… une table ! la petite volaille… sept à huit vitres sur la conscience !!! Comment digérer tout ça !… J’y suis pus… J’y suis pus… du tout, du tout, du tout… Voyons, mettons nous un peu dans la réfléchissoire (il s’assied par terre la tête dans ses mains, puis, une seconde après on entend Griffard dans la coulisse, criant à ses hommes : attention ! Jocrisse se lève étonné)

Qui qu’c’est qu’ça ?… des soldats boiteux… une espèce d’agent de police ! oh ! mais ! oh ! mais !…


Scène 8ème.

Jocrisse. Griffard, Invalides.



Griffard

Salut et respect aux lois !


Jocrisse, (à part)

À qui qu’il en a c’vieux mal bâti ?


Griffard

Jeune homme, suspendez un moment vos occupations domestiques et répondez catégoriquement à ma question. Connaissez-vous un certain Jocrisse ?


Jocrisse, (à part)

Ah ! j’crois qu’jai la jaunisse.