Page:Drumont - Les Juifs contre la France.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 22 —

de laquelle ils vivent que je puis l’être à l’âme des Chinois.


C’est là l’œuvre originale et puissante à écrire pour l’avenir, le thème de la plus saisissante étude sociale que l’on puisse imaginer. Dumas s’y essaya dans la Femme de Claude. Il eut l’idée de revenir sur cette question et il m’en parla un jour dans une conversation sur les Juifs qui m’a laissé une impression profonde. Il renonça à son projet parce qu’il était Juif lui-même par sa mère, et beaucoup aussi parce qu’il se rendait compte qu’on ne ferait jamais rien accepter de ce genre à un public de première représentation où l’élément sémite est en majorité.

M. de Vogüé a touché ce point dans les Morts qui parlent, et c’est un portrait d’un original relief que celui de cet Elzéar Bayonne, le Juif socialiste, mélange de Lassalle qui flirtait avec Bismarck, son voisin de campagne, au moment où il