Page:Du Camp - Paris, tome 5.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ruinée, mais du moins l’humanité allait profiter des découvertes de notre compatriote[1].

Winsor avait offert d’éclairer Londres par le gaz hydrogène en 1803, mais il ne reçut les autorisations nécessaires qu’en 1810 et ce fut seulement en 1812 qu’une société s’organisa pour exploiter ce qu’il appelait son invention ; pendant ce temps, différents essais avaient été tentés, principalement par Murdoch à Birmingham en 1805. Le brevet d’importation de Winsor pour Paris est daté du 1er décembre 1815 ; au mois de janvier 1817, le passage des Panoramas fut éclairé ; une société se forma qui liquida forcément en 1819, après avoir exécuté l’éclairage d’une petite partie du Luxembourg et du pourtour de l’Odéon. Les premiers efforts des compagnies ne furent point heureux ; la population semblait réfractaire à ce genre d’éclairage ; on en redoutait les dangers, on l’accusait de vicier l’air respirable, et, avec l’esprit de routine qui chez nous a tant de puissance, on faisait une résistance sourde et continue à cet admirable progrès.

À la Société Winsor succède la Compagnie Pauwels ; une société parallèle se forme sous le nom de Compagnie royale ; elle est soutenue par la liste civile : ses affaires n’en vont pas mieux, elle est sur le point de mettre la clef sous la porte et ne se sauve qu’en se réunissant à une nouvelle compagnie anglaise formée à Paris par Manby-Wilson. On fut bien lent avant de prendre un parti sérieux, et l’on attendit quinze ans, de 1815 à 1830, pour donner aux Parisiens une fête de lu-

  1. On lit sur une tombe (concession à perpétuité) du Père-Lachaise : Ici repose Frédéric Albert Winsor, fondateur de l’éclairage des villes par le gaz, mort à Paris le 11 mai 1830, âgé de 68 ans. — L’application qu’il fit à Londres de cet éclairage en grand date de 1803 ; il l’importa à Paris en 1815, et de cette époque date la propagation de ce système. » Cette épitaphe contient une erreur ; Winsor parla à Londres en 1803 de la possibilité d’employer le gaz à l’éclairage des villes ; mais en 1812 seulement une société fut autorisée à tenter des essais sérieux et publics.