Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/335

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


apporte en Europe, et une espèce particulière de jaspe nommé yu che très transparent, et qui a la blancheur de l’agate. Enfin il y a quantité de porphyre, de marbre et de jaspe de toutes les couleurs, et on y fait un grand trafic de toutes sortes de peaux qu’on y prépare.


DIXIÈME PROVINCE
DE L'EMPIRE DE LA CHINE.

CHEN SI.


Cette province est partagée en deux parties, l’une orientale, et l’autre occidentale, qui contiennent huit fou ou villes du premier ordre, et cent six autres villes, tant du second que du troisième ordre, qui en dépendent ; sans compter un grand nombre de forts bâtis d’espace en espace le long de la grande Muraille.

Parmi ces places de guerre Kan tcheou et So tcheou sont très considérables. Il y a dans la première un viceroi qui y réside, et plusieurs autres mandarins, dont les principaux ne reçoivent leurs ordres que de la cour. La seconde est également forte, et le gouverneur est très puissant. Elle est divisée en deux parties : l’une est habitée par les Chinois, et l’autre par les étrangers qui y demeurent pour leur trafic.

L’air y est tempéré, le peuple doux, civil, traitable, et plus affectionné aux étrangers, que les autres Chinois plus septentrionaux. Le débordement des torrents et des rivières rendent la terre très fertile. Il y a de riches mines d’or qu’il est défendu d’ouvrir : on en trouve une si grande quantité dans le sable des rivières et des ruisseaux, qu’une infinité de personnes subsistent du gain qu’ils retirent en lavant ce sable, et en séparant l’or qui y est mêlé.

Ce pays est sujet à être infesté de sauterelles qui broutent l’herbe, et ruinent quelquefois les plus abondantes moissons. Il produit peu de riz, mais il est très abondant en froment et en millet : il y croît si promptement, que pendant l’hiver les laboureurs font brouter l’herbe par les brebis, et l’expérience leur a appris que c’est le moyen de la faire repousser au printemps avec plus de force.

Outre l’abondance des grains qu’on trouve en cette province, elle fournit quantité de drogues et surtout de la rhubarbe, du miel en abondance, de la cire, du musc, du cinabre, du bois de senteur qui ressemble au bois de sandal, du charbon de pierre, dont il y a des mines qu’on ne peut épuiser.

On tire d’un grand nombre de carrières une espèce de pierre molle, ou