Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/392

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des langues arrivée à la tour de Babel ; d’où il s’ensuivrait que Noé, qui selon le texte sacré vécut 350 ans après le Déluge, aurait été témoin d’un si téméraire attentat. Est-il vraisemblable que Noé et Sem, ces deux saints patriarches, pour qui leurs descendants avaient tant de vénération, eussent souffert une entreprise si orgueilleuse et si impie ? Moïse cet écrivain si exact aurait-il gardé le silence sur ce que Noé était devenu, et n’aurait-il rien dit de la terre qu’il aurait habité au moment de la dispersion des peuples ?

Il est donc naturel de croire que dans le verset XII et les suivants, où il est dit qu’Arphaxad avait 35 ans quand il devint père de Sale, que Sale eut Hebet à 30 ans, etc., il faut entendre qu’Arphaxad a vécu avant la naissance de Sale 35 ans de plus que Sem ne vécut avant la naissance d’Arphaxad, ce qui fait 135 ans, et il faut raisonner de la même sorte sur l’âge qu’avaient les patriarches suivants à la naissance de leur premier enfant.

L’auteur de ce système l’appuie d’autorités et de raisons solides, qu’il n’est pas de mon sujet de rapporter ici, et qu’on peut lire dans sa dissertation, qui a eu de savants approbateurs de France [1], d’Italie [2], et d’Angleterre [3]. Il me suffit d’avoir montré, que selon ce que pensent de savants hommes de ces derniers temps, la chronologie chinoise, et les monuments qui en assurent la certitude, ne doivent pas être rejetés, comme quelques-uns ont voulu le faire un peu trop légèrement.

Comme l’éclipse arrivée sous le règne de Tchong kang et vérifiée par nos astronomes, est une des preuves les plus marquées de l’étendue de la chronologie chinoise, il est naturel de demander pourquoi, avant le règne de ce prince, il n’est point fait mention d’éclipse dans l’histoire.

On a consulté sur cela les savants de la Chine, et ils ont répondu que dans ces premiers temps la coutume n’était pas encore introduite de recueillir les éclipses, et qu’on n’avait alors d’autre but que d’instruire la postérité, en marquant les choses essentielles au gouvernement, telles que sont les lois ; le progrès des arts et des sciences ;

  1. Méthode pour étudier l'Histoire en quatre tomes in 4° par M. L'abbé Langlet de Fresnoy. Syxtème chronologique sur les trois textes de la Bible.
  2. Trattanumento historicoe chronologico del signor Francisco Maria Biacca.
  3. L'Histoire universelle depuis le commencement du monde jusqu'à présent, par une Société de gens de lettres d'Angleterre. Imprimée à La Haye chez H. Scheuerleer et compagnie, en 1732. in 4°.