Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/621

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Hao to, meilleur.

Hao tsiue, ou Hao te kin, très-bon.

Hata, roche.

He, en langue vulgaire signifie noir.

Hé fan, vitriol noir.

He kang vang, Génie malfaisant, ou démon des Chinois idolâtres.

He long kiang, rivière du dragon noir ; c'est ainsi que les Chinois nomment ce grand fleuve qui traverse la Tartarie, appelle en Tartare Saghalien oula.

Heou, nom de dignité, immédiatement après celle de Vang, Ce mot signifie aussi, après.

Heou chan, montagne du singe ; nom d'une montagne de la Province de Tche kiang.

Heou fou, Tribunal ou classe des Mandarins d'armes de l'arrière-garde.

Heou ge, après-demain.

Heou han, nom de la sixième et dix-septieme Dynastie des Empereurs de la Chine.

Heou leang, nom de la quatorzième Dynastie des Empereurs de la Chine.

Heou mien, ensuite.

Heou tang, troisième salle d'un bâtiment plus reculée que les autres. C'est aussi le nom de la quinzième Dynastie des Empereurs de la Chine.

Heou tcheou, dix-huitième Dynastie des Empereurs de la Chine.

Heou tsin, seizieme Dynastie des Empereurs de la Chine.

He si san, nom que les Chinois donnent aux Si fan qui demeurent sous des tentes noires.

He y, nom qu'on donne aux petits vers à soie qui viennent d'éclore.

Hi, comédie.

Hia, signifie 1. La première Dynastie des Empereurs de la Chine. 2. Un Mandarin de la garde, ou un Garde du corps de l'Empereur. 3. En bas. 4. C'est le nom générique de tous les poissons écaillés.

Hiai, des souliers.

Hiamen, poste sur une route fréquentée.

Hiang, odeur, ou odoriférant. Par analogie on donne ce nom à une espèce de bois de senteur, de même qu'à certaines pastilles ou baguettes de parfum qu'on brûle, et qui répandent une odeur agréable.

Hiang tchang tse, espèce de daim ou chevreuil qui porte le musc, et dont la chair est bonne à manger.

Hiang yeou, sorte d'huile.

Hiao, respect et amour envers les parents, piété filiale. En général ce mot signifie aussi toute sorte de respect et de piété.

Hiao king, cinquième livre Classique ou Canonique du second ordre.

Hiao ouen, sorte de composition pour la cérémonie des défunts, ou espèce d'oraison funèbre.

Hiao quai, sorte de maladie lunaire.

Hiao tsao tong tchong, plante médecinale.

Hiao tsiao, la cavité inférieure du corps, ou le bas-ventre.

Hia yeou, allure de crapaud ; pouls qui indique danger de mort.

Hien, nom général qu'on donne aux villes du troisième ordre. En Médecine c'est une espèce de pouls où l'on sent des trémulations longues.

Hien ming, formule d'approbation qu'on donne aux jeunes Lettrés qui ont subi leur premier examen.

Hi eul, fils de la réjouissance.

Hin, subtil, imperceptible, vide.