Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/640

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


En Médecine c'est un pouls long.

Tchang ko tse chu, arbre aux fruits longs, ou arbre de casse.

Tchang koué, Royaume du milieu ; nom que les Chinois donnaient autrefois à leur Empire.

Tchang pe la, cire blanche, faite par des insectes.

Tchang seng, secret de se rendre immortel, enseigné par les Bonzes de la Chine : ce terme dans son sens légitime et naturel signifie l'art de se procurer une vie saine et longue.

Tchang seng yo, nom du prétendu breuvage d'immortalité de la Secte des Taosseè.

Tchang tchai, Jeûneurs parmi les Chinois idolâtres.

Tchang tchang, souvent.

Tchang tse, chevreuil.

Tchao chi cou ell, le petit orphelin de la maison de Tchao ; titre d'une Tragédie Chinoise.

Tchao lou, chasse de l'appel du cerf.

Tchao mien, breuvage rafraîchissant qui se fait de farine de blé d'Inde ou de millet, le tout bien battu avec de l'eau et du sucre.

Tchao ting, signifie mot à mot, la Cour et la salle, ou la salle de la Cour ; on désigne par là l'Empereur.

Tcha pou, titre d'un Traité sur le Thé.

Tcha pou to, presque.

Tchatchighi, espèce de poisson pesant cinq ou six livres.

Tcha tchi y, espèce de poisson de rivière ;

Tcha, feuilles de Thé.

Tcha yeou, huile qu'on tire d'un certain arbre.

Tché, 1. Pied Chinois de dix pouces. 2. Mûrier sauvage. 3. Habile, intelligent. 4. Prendre et tenir ferme. 5. Manger. 6. Acte d'une tragédie Chinoise. 7. L'endroit du bras nommé Cubitus, ou proprement l'os qui va depuis le poignet jusqu'au coude. 8. C'est le nom qu'on donne à ceux des Sages qui ont été jugez dignes d'être placés dans la salle de Confucius et d'y tenir un rang distingué.

Tche fou lin, drogue Chinoise.

Tché kien pen tsao, Traité des aliments médicamentaux, et des aliments convenables à chaque maladie, par Ning yuen.

Tché leao pen tsao, Herbier en treize livres, fait par Mong tsan.

Tche li, ici.

Tchelou, espèce de poisson.

Tchen koue, les siècles belliqueux ; certaine époque qui commença sous l'Empereur Guei lie vang.

Tchen yu, voyez Tan yu.

Tcheou, 1. Ville du second ordre. 2. Nom de la troisième Dynastie des Empereurs de la Chine. Et 3. c'est le nom que l'Empereur H O A N G T I donna à chaque dizaine de Che, ou à un district qui contenait mille villes.

Tcheoui hong, sorte de porcelaine peinte en rouge, infiniment estimée.

Tché ou pen tsao. Herbier en deux livres, par Vang li.

Tcheou tse, espèce de taffetas souple.

Tché sing pen tsao, Herbier en dix livres, par Tchin sseë leang.

Tchi ; 1. La prudence. 2. Papier. 3. Ordre de l'Empereur. 4. Savoir. 5. Nom d'arbre. 6. Pouls paresseux, tardif ou très-lent.

Tchi chou, on nomme ainsi certains livres qui contiennent l'histoire de chaque ville et de son district.

Tchi fou, Gouverneur ou Mandarin