Page:Dujardin - Antonia, 1899.djvu/30

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
12
LA LEGENDE D’ANTONIA


2e Groupe

Ah ! du temps des cueillettes,
Les bonnes amourettes
Et quelles chansonnettes !

Quelles douces paroles,
Quelle chaleur d’hyperboles !

Hé ! souvenez-vous en,
C’était il y a beau temps,
J’étais un pimpant amant.

Fi ! vous n’y pensiez guère,
Vous étiez terre à terre.



1er Groupe

Avez-vous oublié le doux âge ?
Nous avions de frais plumages,
Nous roucoulions dans les bocages.

Fûtes-vous si solide ?
Vous aviez déjà des rides.

Nierez-vous
Combien j’étais jaloux ?

Et combien tiède !
Mais c’était, tout de même, de gais intermèdes…
Qu’aujourd’hui le Seigneur nous aide !