Page:Dulaurens - Imirce, ou la Fille de la nature, 1922.djvu/271

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Dulaurens - Imirce, ou la Fille de la nature, 1922 - Bandeaux


HISTOIRE DU MERVEILLEUX DRESSANT
BONZE DE LA MECQUE




Dressant était anglais ; il naquit de parents très pieux. Madame sa mère se nommait Véronique Tonneau ; elle était fille d’un crieur de moutarde dans le comté de Somerfest. Son père, Lewis Bondon, était marchand de sifflets en gros. La chasteté avait voulu brûler de sa flamme impuissante le cœur de ces deux amants. La nature, semblable au sommeil,