Page:Dumas - Georges, 1848.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sant. Ces messieurs qui sont sous mes ordres ne veulent pas de mulâtres parmi eux.

— Non ! pas de mulâtres ! pas de mulâtres ! s’écrièrent d’une seule voix tous les gardes nationaux.

— Mais je ne pourrai donc pas me battre, monsieur ? dit Pierre Munier en laissant tomber ses bras avec découragement et en retenant à peine de grosses larmes qui tremblaient aux cils de ses yeux.

— Formez un corps de gens de couleur et mettez-vous à leur tête, ou joignez-vous à ce détachement de noirs qui va nous suivre.

— Mais !… murmura Pierre Munier.

— Je vous ordonne de quitter le bataillon ; je vous l’ordonne, répéta en se rengorgeant monsieur de Malmédie.

— Venez donc, mon père, venez donc, et laissez là ces gens qui vous insultent, dit une petite voix tremblante de colère ; venez !

Et Pierre Munier se sentit tirer en arrière avec tant de force, qu’il recula d’un pas.

— Oui, Jacques, oui, je te suis, dit-il.

— Ce n’est pas Jacques, mon père, c’est moi, c’est Georges.

Munier se retourna étonné : c’était en effet l’enfant qui était descendu des bras du nègre, et qui était venu donner à son père cette leçon.

Pierre Munier laissa tomber sa tête sur sa poitrine, et poussa un profond soupir.

Pendant ce temps, les rangs de la garde nationale se rétablirent, et monsieur de Malmédie reprit son poste à la tête de la première file, et la légion partit au pas accéléré.

Pierre Munier resta seul entre ses deux enfants, dont l’un était rouge comme le feu, et l’autre pâle comme la mort.

Il jeta un coup d’œil sur la rougeur de Jacques et sur la pâleur de Georges, et comme si cette rougeur et cette pâleur fussent pour lui un double reproche :

— Que voulez-vous, dit-il, mes pauvres enfants ! c’est ainsi !

Jacques était insouciant et philosophe. Le premier mouvement lui avait été pénible, sans doute ; mais la réflexion était vite venue à son secours et l’avait consolé.

— Bah ! répondit-il à son père en faisant claquer ses doigts,