Page:Dumas - Vingt ans après, 1846.djvu/261

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


défiance. Quant à la femme, elle n’avait pas osé entrer dans la chambre et se tenait debout et épouvantée à la porte.

Grimaud s’approcha du blessé, regardant ces traits rudes et marqués qui lui rappelaient un souvenir si terrible. Enfin, après un moment de morne et muette contemplation :

— Il n’y a plus de doute, dit-il, c’est bien lui.

— Vit-il encore ? demanda l’hôte.

Grimaud, sans répondre, ouvrit son justaucorps pour lui tâter le cœur, tandis que l’hôte s’approchait à son tour ; mais tout à coup tous deux reculèrent, l’hôte en poussant un cri d’effroi, Grimaud en pâlissant… La lame du poignard était enfoncée jusqu’à la garde dans le côté gauche de la poitrine du bourreau.

— Courez chercher du secours, dit Grimaud, moi je resterai près de lui.

L’hôte sortit de la chambre tout égaré ; quant à la femme, elle s’était enfuie au cri qu’avait poussé son mari.



Dumas - Vingt ans après, 1846, figure page 0261.png