Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/67

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
61
inconnu

immobile. Presque tous les Leperos[1] avaient en main leurs couteaux.

Le moine eut l’air de ne point comprendre ce regard, et reprit à haute voix en s’adressant à la plèbe :

— Qu’on les chasse donc de force, puisqu’ils refusent de partir de bon gré, mais que personne ne s’expose à leur contact, car ces hérétiques portent le germe du fléau dans leurs personnes.

— Comment donc faire ? crièrent quelques voix.

— Servez-vous de vos lazos, répondit le moine, vous les brûlerez après.

À peine ces paroles étaient-elles prononcées, que vingt lazos, semblables à des reptiles, entourèrent de leurs nœuds mortels

  1. Le Lazzaronne mexicain.