Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/87

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
81
inconnu

Cette question ne fit point oublier à mon hôte sa circonspection habituelle, car il me regarda si longtemps et si fixement avant de me répondre, que j’eusse pu y trouver à la rigueur un sujet de querelle ; et encore se contenta-t-il de me dire :

— Senor, je ne vous comprends pas.

— Alors c’est, que je me suis trompé… car je me figurais que le bienveillant conseil que vous m’aviez donné, après le souper, de ne point m’exposer au serein de la nuit était tant soit peu à double sens.

— Quel motif a donc pu vous conduire à faire cette remarque.

— Une position assez désagréable dans laquelle je me trouvais il y a à peu près une heure. D’ailleurs, senor, comme je n’ai