Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



FRANCESCA, tremblante.

Ils s’approchent !…


LA PRIEURE, de même.

Serrez-vous bien autour de moi, mes enfants.


TOUTES.

Oui, ma mère…

Grand bruit de pas, cliquetis de fusils au dehors. – On frappe à la porte du fond.


GRÉGORIO, chancelant.

Les voici !… En route !… Et que tous les saints du paradis veillent sur nous !… (Ils disparaissent tous par la gauche pendant que l’on continue à frapper à la porte du fond et qu’on entend des voix qui crient : Ouvrez ! Ouvrez !… il n’y a donc personne ?)


LA VOIX DE GRIOLET, au dehors.

Hissez-moi, les amis…


Scène V

GRIOLET, Une Compagnie de Soldats Français, Un Sergent, MONTHABOR, puis ROBERT.



GRIOLET, paraissant sur le haut du mur où il se met à califourchon.

Cordon, s’il vous plaît !… peut-on entrer ?… Oui… merci ! (Descendant en scène en s’accrochant aux espaliers.) Ne vous dérangez pas, je connais l’escalier (Sautant à terre.) Houp ! là ! (Regardant autour de lui.) Tiens ! visage de bois. (Allant à la porte du fond et l’ouvrant.) Entrez, camarades.

Tout le monde entre.