Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/95

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène XVII

Les Mêmes, STELLA, en cantinière.



STELLA, paraissant en cantinière.
On m’appelle…

TOUS.
On m’appelle… Qu’ai-je vu là !

CLAUDINE.
C’est mon costume…

LE DUC.
C’est mon costume… Eh quoi ! ma fille…

STELLA, avec force.
Non ! je ne suis pas votre fille…

TOUS.
Grand Dieu ! que veut dire cela ?…

MONTHABOR, ému, à part.
Mill’z’yeux ! j’sens mon cœur qui gambille !

STELLA, allant à lui, et lui prenant la main.
Mon père… le voilà !…

TOUS.
Ah !…
ENSEMBLE GÉNÉRAL.

STELLA.
Oui, c’est mon père !
Plus de mystère !
Tout haut je viens le déclarer !
Et je l’espère,
Rien sur la terre,
Rien ne pourra nous séparer.