Page:E. Sémérie (1870) Fondation d'un club positiviste.djvu/6

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Depuis le jour où, rompant avec son passé monarchique, la Francé a commencé la grande crise qui dure encore, elle n’a jamais pu réussir à creuser profond et à tracer droit dans la voie nouvelle ou elle s'est engagée. Toutes ses forces" s’épuisent en hésitations stériles ou enessais douloureux qui englòutissent le bonheur et la vie de générations entières, et ne laissent après eux que le découragement et le scepticisme.

Nous voulons épargner désormais á notre pays ces désastreuses oscillations sociales qui le font alternativement sortir de la rétrogradation pour entrer dans l'anarchie et échapper a l'anarchie pour retourner á la rétrogradation.

Le Positivisme n'est pas seulement une doctrine philosphique, c'est aussi un parti politique qui pretend concilier l'Ordre. base necessaire de toute activit sociale avec le Progress, qui en est le but