Page:EDMA - La psychanalyse, Le Livre de Poche, 1975.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



4. C’est également à l’inconscient, mais par un autre chemin, que renvoie l’anthropoiogie structurale de Claude Lévi-Strauss. Appliquant à l’anthropologie les acquisitions de la linguistique structurale, Claude Lévi-Strauss, cherchant à résoudre le problème de la prohibition de l’inceste, découvre des structures de parenté dont toutes les variations résultent de règles simples, qui sont des règles d’échange et qui s’imposent aux individus en vertu d’une logique inconsciente.

5. De même l’étude des mythes montre qu’ils sont structurés comme un langage. Analysant, dans « Le Cru et le Cuit », 187 mythes amérindiens, Lévi-Strauss les traite comme un ensemble à l’intérieur duquel il y a des corrélations, des permutations, des transformations. Toute cette combinatoire est susceptible d’un traitement mathématique. Ainsi l’anthropologie structurale introduirait-elle la notion d’un esprit humain ayant élaboré dès l’origine, de façon inconsciente, tous les systèmes logiques possibles, dont les différents types culturels empiriques ne sont que des cas particuliers.

6. La validité d’une anthropologie est mise en question dans l’interprétation du marxisme par Louis Althusser et dans l’œuvre philosophique de Michel Foucault. Contestant la valeur épistémologique du concept d’homme, ces penseurs voient dans l’anthropologie non une science, mais une idéologie.

{{droite|Voir aussi : « Mœurs et sexualité en Océanie », « La Sexualité et sa répression dans les sociétés primitives ».