Page:Emile Souvestre - Le Journaliste - Tome 1 - Charpentier 1839.djvu/114

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les locataires sont à la campagne : je suis seul dans ce grand hôtel et tranquille comme au fond d'un couvent. ■'...

— Tu es décidé à passer ici tout l'été?

— Tout l'été.

— Tu as donc renoncé, à ton voyage d'Italie?

— Entièrement.

— Tu as eu tort.

— C'est possible.

La conversation devint languissante, et peu après Leblanc sortit pour se rendre au théâtre de l'Odéon, dont il était médecin depuis quelques mois.

Lorsqu'il fut parti, Garnier demeura accoudé à sa fenêtre, le front penché et le coeur profondément triste.

Henri ne s'était point aperçu en lui parlant, de son voyage d'Italie, qu'il touchait à une espérance morte depuis peu et que