Page:Encyclopédie méthodique - Atlas, T01.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
39
DES CARTES

§. X. Le Cercle du Haut-Rhin. N°. Idem. Il eft appuyé, en général, fur la bonne carte de ce Cercle, par Gérard Valk ; on a vu en outre 1 Evêché de Vomis, des héritiers d’Homann, 1752 ; celui de Spire, des mêmes, 1755 ; ces deux diocèfes ont de grands défauts ; on a aufïï confulté l’Evêché de Fulde, de "Wolfgang Regrev/il, par Blaeu, celui de J. B. Homann, en 2 feuilles ; la carte de l’ancien Buchaw, inférée dans la Collection des Traductions de Fulde, par Schannat ; celle que cet auteur a mife dans l’Ouvrage intitulé, Dioccefis Fuldenjis, la Heffe, par ordre du Landgrave Guillaume, 1 586, levée par Mercator, père & fils ; il en exifte beaucoup de copies. La Heffe, de M. Carlet de la Rofière, capitaine de dragons, en 4 feuilles, 1761 ; celle de M. Malccot, en 4 feuilles, levée en grande partie fur fes obfervarions ; celle des héritiers d’Homann, corrigée en 4 feuilles ; celle de l’Académie de Berlin, auffi en 4 feuilles, avec des notes propres à rectifier la pofition des lieux ; carte topographique de la Heffe, par Bauer en 1762 ; celle du pays de Heffe-Darmftadt & des environs, par C. M. Pronner, en 6 feuilles, chez les héritiers d’Homann ; la Principauté de Hersfeld, parSchenk & par Walk ; le Comté de Waldek, de Nicolaï, très —bonne carte, chez les héritiers d’Homann ; le Comté de Hanau-Miinzenberg, de Frédéric Zolmann, par J. B. Homann, 1728 ; & la Seigneurie de Hanau-Lichîenberg, fur l’Alface, auffi des héritiers d’Homann. §. XI. Les Pays-Bas Autrichiens avec les Sept Provinces-Unies, N°. 59,

Ils font appuyés principalement fur la carte des dix-fept Provinces des Pays-Bas, de Tobie Mayer, auffi habile aftronome que favant géographe ; on a confulté, en outre, la carte de Friex, en 24 feuilles, 1709 ; il y en a des copies & des réductions ; telle elt celle de Stutter, en 24 feuilles in-4. ; celle de Mortier, avec les Mes de Sééland & une partie du Comté de Hollande, en 28 feuilles z/2-4., que Hermann Mol, en Angleterre, a réduite en 2 feuilles ; le Duché de Brabant, par Blaeu, en 5 feuilles, corrigé par Wifcher ; ce Duché, par G. Delifle 1705, & par Jaiilot, 1720 ; les environs d’Anvers en 3 feuilles, par le môme ; le Duché de Limbourg, de Wifcher, de F. de Witt & de Jaiilot, 1693. Le Duché de Luxembourg, par Wifcher, par de Witt & par Homann ; ce Duché, en 4 feuilles, par Jaiilot, 1704 ; les environs de Luxembourg, en 3 feuilles, par le même ; le Comté Je Flandre, par Seutter ; ce Comté, par Jaiilot, e 1 2 feuilles, 1729 ; les détails de ce Comté, par Wifcher y en 6 fcuilles ; le Diocèfe de Tournai, de Bernard Capellîer, pafteur de S. 1 Léger ; Jaiilot 1726 ; plufieurs châtellenics &c diftricts, par de Beaurain, Bailleul, le Rouge, Jaiilot & Infelin, le Comté de Hainaut, par G. De ifie, 1706 ; par Jaiilot, 1720 ; par Homann & par Robert, 1764 ; le Comté de Namur, par de Witt, par Wifcher, par les héritiers d’Homann, 1746 ; ce Comté, par Jaiilot, en 1 2 feuilles ; quelques Diftricts, par divers auteurs ; &:les Pays-Bas Autrichiens, par M. le comte de Ferraris, en 25 feuilles, 1777.

A l’égard de la Hollande, ainfi nommée en généiaî, on a confulté la carte des Provinces-Unies, de G. Delifle, laquelle a été copiée par Covens &c Mortier ; le pays de Gueldre, de W. A. Bachienne, prédicateur de Kuylenburg, par Covens & Mortier ; les parties méridionales & fcptentrionales de la Hollande, par Wifcher ; la Zéelande, par les frères Hattinga ; la Province d’Utrecht, par Bernard du Roi, chez Schenk ; la Frife, de F. Halma, àUtrecht, chez C. Kribber ; l’Overyffel, de N. Tenhave ; améliorée par de Witt, chez Covens Se Mortier ; la même carte corrigée par Ottens ; le pays de Groningue, de F. de Witt, chez Covens & Mortier ; le même pays, par Ottens ; la contrée de Drente, par de Witt, chez Covens & Mortier ; & cette même contrée encore, par Schenk & Walk* §. XII. La Bohème & la Luface. N.° 66. Cette carte s’appuye, pour la Bohème, fur la carte de J. Chriftophe Miiller, capitaine de Génie, en 25 feuilles, à Augsburg, 1720 ; les planches, par ordre fpécial, en ont été brifées ; de là vient que cette carte eft fort rare ; mais il y en a maintes réductions, dont plufieurs renferment divers changemens, qui montrent que l’original n’a pas atteint toute la perfection poffible ; c’eft pourquoi on a en outre confulté la Bohème, d’Egide Sadeler, 1620 ; la Bohème, en 2 feuilles, de Maurice Wogt, religieux de l’ordre de Cîteaux, dans l’abbaye de Piaffe. A l’égard de la Luface, elle fe fonde fur la carte de Mortier, en 2 feuilles, d’après les 8 feuilles des Margraviats de la Luface, de l’Atlas Saxon ; on ne s’fcft pas arrêté à ce fetil prototype, on a confulté les deux petites cartes de la haute & de la baffe-Luface, publiées par Samuel Groffer, dans fes Mémoires fur ce pays ; on a vu la carte générale de la Luface, dans l’Atlas portatif de Weigel ; on a de plus confulté la haute-Luface, de Schreiber, parles héritiers d’Homann 1732, la baffe-Luface, publiée par les mêmes héritiers, en 1768; & l’on a auffi jeté un regard fur les différens cercles 7 qu’on a publiés de ces Marquifats,