Page:Encyclopédie méthodique - Physique, T1.djvu/217

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
ANT-APH
203

ANTROPOGRAPHIE. C’eſt la deſcription de l’homme : pluſieurs anatomiſtes ont donné ce nom aux ouvrages qu’ils ont compoſés pour décrire les différentes parties du corps humain.

ANTROPOLOGIE. On donne ce nom à divers traités de l’homme, que différens auteurs ont faits. Le mot d’Antroposomatologie ſignifie la même choſe.

ANTROPOPHAGES. Ce sont des peuples qui vivent de chair humaine ; le capitaine Cook dans ſes divers voyages, a trouvé des Antropophages, & a ainſi confirmé ce fait qui avoit été révoqué en doute par quelques écrivains.

AOU

AOÛT. C’eſt le huitième de l’année ; ſon nom lui vient d’Auguſte, empereur romain ; il a 31 jours. Ce mois étoit appelé ſextilis dans l’ancien calendrier de Numa, parce qu’il étoit le ſixième mois. Sa lettre ſériale eſt C. Le ſoleil pendant ce mois paroît parcourir la plus grande partie du lion, un des ſignes du zodiaque : & le 23 il entre dans le ſigne de la vierge. Mais, dans la réalité, le ſoleil étant immobile, c’eſt la terre qui parcourt le ſigne du verſeau, qui eſt diamétralement oppoſé à celui du lion.

Une obſervation très-conſtante prouve que les mois de juillet & d’août ſont les mois les plus chauds de l’année, pour nous, quoique, le ſoleil commence à s’éloigner de notre zénith dès le 21 juin. Voyez-en la raiſon à l’article Chaleur des différens climats de la terre.

APH

APHÉLIE, ce mot d’origne grecque, comme la plupart des mots employés dans les ſciences, eſt compoſé des deux termes longè, ſol, il déſigne dans l’orbite de la terre ou d’une planète quelconque, le point le plus éloigné du ſoleil. Les orbites des planètes étant des ellipſes dont le ſoleil occupe un des foyers, il eſt évident que dans le cours d’une révolution, une planète commencera par s’approcher de l’aphélie, qu’elle y ſera enſuite, qu’elle s’en éloignera après ſucceſſivement pour s’en approcher de nouveau ; en jetant un coup d’œil ſur la fig. 53, on verra que l’orbite de la terre ou d’une autre planète, étant la courbe elliptique Α B G P E D Α, le point Α eſt l’aphélie ; que la terre étant en Α ſera dans ſon aphélie, c’eſt-à-dire, dans ſon plus grand éloignement du ſoleil qui eſt au foyer S. Le point P eſt le périhélie, ou point le plus proche du foyer ; c’eſt celui de la plus petite diſtance de la terre au ſoleil ; E & G ſont ceux des moyennes diſtances. Voyez Distances astronomiques. C’eſt le centre de l’ellipſe.

Les aphélies des planètes primitives ſont mobiles ; car l’action mutuelle qu’elles exercent les unes ſur les autres, fait que ces points de leurs orbites ſont dans un mouvement continuel qui eſt plus ou moins ſenſible, & dont la direction eſt ſelon l’ordre des ſignes : ce mouvement eſt en raiſon ſeſquipliquée des diſtances de ces planètes au ſoleil, c’eſt-à-dire, comme les racines quarrées des cubes de ces diſtances.

[ Si donc l’aphélie de mars fait 35 minutes, ſelon l’ordre des ſignes, relativement aux étoiles fixes, dans l’eſpace de 100 ans ; les aphélies de la terre, de vénus & de mercure, ſeront, dit d’Alembert, dans le même ſens & dans le même intervalle de temps, 18 minutes 36 ſecondes, 11 minutes 27 ſecondes, & 4 minutes 29 ſecondes. Cependant le mouvement de l’aphélie des planètes, étant peu conſidérable, il n’eſt pas encore parfaitement bien connu des aſtronomes. Par exemple, ſelon M. Newton, le mouvement de l’aphélie de mercure eſt plus grand qu’on ne l’avoit ſuppoſé juſqu’à lui. Ce mouvement, déduit de ſa théorie, eſt de 1 degré 27 minutes 20 ſecondes en 100 ans, à raiſon de 52 ſecondes & un deuxième par année.

Les auteurs ſont encore bien moins d’accord ſur le mouvement de l’aphélie de ſaturne. M. Newton a fait d’abord celui de mars de 1 degré 58 minutes & un tiers en 100 ans, & il l’a enſuite établie de 33 minutes 20 ſecondes. Voyez Mars, Saturne, Vénus, &c. Inſtructions aſtronomiques de M. Lemonier. Le docteur Halley a donné une méthode pour trouver géométriquement l’aphélie des planètes. Tranſact. philoſ. N°. 128.

Kepler place l’aphélie de faturne pour l’année 1700, aux 28 degrés 3 minutes 44 ſecondes du sagittaire : de la Hire, aux 29 degrés 14 minutes 41 ſecondes.

Celui de jupiter aux 8 degrés 10 minutes 40 ſecondes de la balance : de la Hire, aux 10 degrés 17 minutes 14 secondes.

Celui de mars, au 0 degré 51 minutes, 29 ſecondes de la vierge : de la Hire, au 0 degré 35 minutes 25 ſecondes.

Celui de la terre, aux 8 degrés 25 minutes 30 ſecondes du cancer : & celui de vénus, aux 3 degrés 24 minutes 27 ſecondes du verseau : de la Hire place celui-ci aux 6 dégrés 56 minutes 10 ſecondes.

Celui de mercure, aux 15 degrés 44 minutes 29 ſecondes du ſagittaire ; & de la Hire, aux 13 degrés 3 minutes 40 ſecondes.]

Mouvement annuel de l’aphélie des planètes.


1º. Selon Kepler.

Saturne 
1 min. 10 ſec.
Jupiter 
0 47
Mars 
1 47
Vénus 
1 18
Mercure 
1 45