Page:Ferny - Le Secret du manifestant, 1894.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Bruit à la cantonade. On tape sur sa poire,





Puis, on voit s’il est mûr pour l’interrogatoire.
Or, il a sur le corps un coin qui n’est pas bleu.
Le commissaire dit : « Agents, finissez-le ! »