Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/110

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Bassinet

Oui. (À part.) À propos de quoi me parle-t-il de ma femme ?… (Haut.) Il faut vous dire qu’elle m’avait planté là.


Aubin

Pour le couturier…


Bassinet

Non, pour un militaire.


Aubin

Ah ! aussi !… (À part.) Oh ! mais c’est une gaillarde !


Bassinet

Il y avait un temps infini que je la cherchais, quand hier, au moment où je m’y attendais le moins, v’lan ! je la trouve dans les bras de qui ?…


Aubin

De M. Machin ?


Bassinet, ahuri.

Machin !… précisément. Comment savez-vous ?…


Aubin

Ah ! ce n’est pas malin à deviner. (À part.) Il est admirable de philosophie, le mari !


Bassinet

Quand elle m’a vu, de bonheur elle m’a giflé !… Ah ! je suis bien content !


Aubin

Oui, battu et content. Ca ne m’étonne pas !


Bassinet, à part.

Non, c’est Moulineaux qui sera étonné quand je lui présenterai ma femme tout à l’heure…