Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/114

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Aubin

Oh ! un grand ! un immense !


Bassinet, embarrassé.

Diable !… c’est que… nous sommes à la fin du mois et…


Aubin, le rassurant.

Ca ne vous coûtera rien !


Bassinet, rassuré.

Ah ! allez !


Aubin

Je suis en ce moment-ci très mal avec ma femme. Elle m’a pincé avec ma maîtresse !…


Bassinet, riant bien naïvement.

Oh ! c’est bête, ça !


Aubin, riant par complaisance.

Stupide ! (Sérieux.) En un mot, elle va venir ici tout à l’heure. Vous connaissez ma femme. Eh bien ! vous lui direz que madame de Saint-Anigreuse est votre maîtresse.


Bassinet, railleur.

Ah bien ! ça c’est une idée !


Aubin

Oui !


Bassinet, pivotant.

Seulement elle est mauvaise !


Aubin

Ah ! vous n’allez pas me refuser ça ?


Bassinet

Parfaitement !