Page:Feydeau - Un fil à la patte, 1903.djvu/38

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Firmin, paraissant au fond.

Mlle Marceline fait demander à Madame et à Monsieur de venir déjeuner.


Lucette, impatientée.

Oh ! mais oui ! qu’elle mange, mon Dieu ! qu’elle mange ! (Firmin sort.) Allons, viens, ayons égard à la gastralgie de ma sœur ! (On sonne.) Vite, voilà du monde ! (Ils entrent dans la salle à manger où ils sont accueillis pas un « Ah ! » de satisfaction. Ils referment la porte sur eux.)



Scène VIII

FIRMIN, MADAME DUVERGER, puis BOUZIN.



Firmin, à madame Duverger qui le précède.

C’est que madame est en train de déjeuner et elle a du monde.


Madame Duverger, contrariée.

Oh ! combien je regrette ! mais il faut absolument que je la voie, c’est pour une affaire qui ne peut être différée.


Firmin.

Enfin, Madame, je vais toujours demander… Qui dois-je annoncer ?


Madame Duverger

Oh ! Mme Gautier ne me connaît pas… Dites tout simplement que c’est une dame qui vient lui deman-