Page:Feydeau - Un fil à la patte, 1903.djvu/54

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



De Fontanet.

Oh ! non, ce soir, impossible ! Je vais dans le monde.


Lucette, toujours sous l’influence du rire.

Du reste, je ne sais pas pourquoi je vous demande ça, je ne chante pas ce soir : c’est mon jour de congé.


De Fontanet.

Oh ! bien, ça se trouve bien ! Moi, je vais chez une de mes vieilles amies, la baronne Duverger.


Bois-d’Enghien, qui riait aussi, changeant de visage, et à part, se levant vivement.

Sapristi ! ma future belle-mère !


De Fontanet.

Elle donne une soirée à l’occasion du mariage de sa fille avec monsieur… Attendez donc, on m’a dit le nom…


Bois-d’Enghien, anxieux.

Mon Dieu !


De Fontanet, cherchant.

Monsieur… ? monsieur… ?


Bois-d’Enghien, passant entre lui et Lucette.

C’est bon, ça ne fait rien, ça nous est égal !


De Fontanet.

Si, si, laissez donc ! c’est un nom dans le genre du vôtre !