Page:Fierens-Gevaert, La renaissance septentrionale - 1905.djvu/155

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


aMMiàâfea cn$piopiamc(toun(t)i prmîto a . îDtgnftit Dont me oie ttto fuie ’jmmw tmotfttfmr.àouune emuoi o&Uionctn mcam.'ff 1 ' ! NV*? ' 4 Dieu le Père Miniature des Heures de Turin