Page:Fierens-Gevaert, La renaissance septentrionale - 1905.djvu/84

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


technique le prouve et même le système des plis ; mais l’expression est autre, si différente même de celle des patrons qu’on a cru se trouver en présence d’une œuvre de date très postérieure — ce qui, à mon sens, est une erreur. Sous d’exquises délicatesses d’exécution, la statue conserve



André Beauneveu
Le Prophète David, miniature en grisaille du Psautier du duc de Berry
(Bibliothèque Nationale, Paris.)

cette robustesse matronale que nous avons admirée dans la sainte Catherine de Courtrai. Suivant la tradition française la ligne du corps s’infléchit vers la gauche et la draperie où les conventions des maîtres parisiens s’affinent délicieusement, suit ce mouvement avec une extrême fidélité. Les plis disent la connaissance qu’avait le sculpteur de certains chefs d’œuvre du XIVe siècle ; légers, minces sur la tête, creusés en vagues obliques sur la jambe droite, tuyautés en volutes de plus en plus savantes sous le bras