Page:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 3.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


T3- d153 - Fig. 96. — Lunette méridienne de l Observatoire de Paris.png
Fig. 96. — Lunette méridienne de l’Observatoire de Paris.


caractères propres à la lumière solaire aux différentes heures du jour. M. Herschell, M. Edmond Becquerel et quelques autres physiciens, ont construit, en s’aidant du secours de la photographie, un instrument nommé actinomètre, qui permet d’arriver à ce résultat.

L’étude de l’action chimique de la lumière est devenue, dans ces dernières années, l’objet des recherches et des travaux assidus de divers physiciens, entre autres de MM. Edmond Becquerel en France, Herschell en Angleterre, Moser en Allemagne, Draper en Amérique. Les papiers photographiques ont été les moyens et les instruments naturels de ces recherches.

Mais, de toutes les sciences d’observation, l’astronomie est celle qui a reçu du secours de la photographie les applications les plus intéressantes. Nous allons donner une idée générale des moyens nouveaux qui ont fondé, dans les grands observatoires de l’Europe, l’astronomie photographique ou ce que l’on pourrait appeler la photographie transcendante.

Les procédés photographiques adaptés aux instruments d’observation astronomique, c’est-à-dire aux lunettes et aux télescopes, ont permis d’arriver aux résultats suivants :

1° Noter les instants des passages des astres au méridien ;

2° Obtenir l’image photographique des étoiles fixes et celle des planètes ;

3° Obtenir l’image photographique des astres à déplacement rapide, tels que la lune et les comètes ;

4° Obtenir l’image photographique du soleil et des diverses particularités de la surface de l’astre radieux.

Enregistrement des passages des astres au méridien. — Si l’on dispose, au foyer de l’objectif d’une lunette méridienne (non à son foyer optique, mais à son foyer chimique), un papier sensibilisé, la planète en arrivant dans le champ de la lunette méridienne, y marquera son empreinte ; et si la pendule, qui accompagne la lunette méridienne, est