Page:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 3.djvu/155

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


T3- d155 - Fig. 97. — Lunette équatoriale de l’Observatoire de Paris.png
Fig. 97. — Lunette équatoriale de l’Observatoire de Paris, construite par Secrétan.


sable, quand on veut le faire servir aux applications photographiques, de lui donner cette disposition.

Qu’est-ce qu’un télescope monté équatorialement ? C’est ce qu’il est nécessaire d’expliquer. Les étoiles se déplacent d’une quantité inappréciable pour nous, pendant le temps qu’exige une opération photographique : un télescope, monté sur un pied ordinaire, pourrait donc suffire pour prendre l’image photographique d’une étoile fixe. Mais les planètes et leurs satellites, se déplacent dans le ciel, et traversent avec rapidité le champ des instruments d’observation. Une image photographique prise dans un télescope, ou dans une lunette astronomique ordinaires, ne se-