Page:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 3.djvu/504

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


T3- d504 - Fig. 373. — Fusil Chassepot.png
Fig. 373. — Fusil Chassepot ouvert pour mettre la cartouche.
M, poignée servant à tirer la culasse mobile pour découvrir la chambre, et placer la cartouche.
A, chien que tire le soldat pour armer le fusil, c’est-à-dire pour tendre le ressort de l’aiguille.
g, roulette noyée dans l’épaisseur du chien A, pour adoucir le glissement de la culasse mobile.
a, targette formant arrêt au moment de la charge.
L, languette portant la targette a, pour maintenir la tige D, ou porte-aiguille, au moment d’introduire la cartouche.
C, culasse mobile dans laquelle est contenue l’aiguille.
h, coulisse servant à guider la culasse dans son mouvement.
B, coulisse dans laquelle glisse la culasse mobile.
D, tige portant l’aiguille.
F, extrémité du porte-aiguille placé en face de la cartouche.
K, partie du canon nommée tonnerre, et qui est fixe.
J, gâchette de la détente.
T3- d504 - Fig. 374. — Coupe de la cartouche du fusil Chassepot.png
Fig. 374. — Coupe de la cartouche du fusil Chassepot.

La cartouche (fig. 374) est en papier mince, et consolidée par une enveloppe de gaze de soie ; elle présente ainsi les deux qualités essentielles de toute bonne cartouche, à savoir légèreté et solidité. Un avantage inappréciable, c’est qu’elle est complètement brûlée par la combustion de la poudre. La capsule est fixée à la base inférieure de la cartouche, l’ouverture tournée en face de l’aiguille. Elle diffère en cela de la cartouche du fusil prussien, dans lequel l’aiguille doit traverser toute la poudre, pour aller frapper la capsule fulminante. Nous avons expliqué assez longuement les avantages que l’on trouve à produire ainsi l’inflammation par le haut de la cartouche et non par le bas, comme dans le cas ordinaire. Mais cette disposition exigeait que l’on employât une aiguille deux fois plus longue et par conséquent plus fragile. C’est ce qui a décidé, en France, à renoncer à placer la capsule au haut de la cartouche. Les avantages théoriques que nous avons énumérés plus haut concernant ce mode d’inflammation, ne pouvant, à ce qu’il paraît,