Page:Flaubert Édition Conard Correspondance 2.djvu/210

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


204 CORRESPONDANCE ue le premier ne devienne un Marius, et que dans le second ne se découvre plus tard un Sylla l s Et qui saitl Les meilleures républiques ont été ébranlées par des ambitions qui, dans Yorigine, » paraissaient moins dangereuses; une action utile cache souvent un motif sérieux. Alcibiade fit , couper la queue de son chien pour détourner l’at- tention des Athéniens. Il paraît. que Fétablissement de bacheliers va bien et que tu fais la répétition avec succès. Tant mieux; tâche de gagner de l’argent et de bien vivre. Cest toujours ça. · .l’ai vu Thèbes, vieux; c'est bien beau. Nous v sommes arrivés un soir a 9 heures, par un' clair de lune qui cassepétait sur les colonnes. Les chiens aboyaient, les grandes ruines blanches avaient l’air de fantômes et la lune a l’horizon, toute ronde et rasant la terre, semblait ne pas bouger et se tenir la expres. A Karnac nous avons eu l’1mpression d'une vie de éants. .l’ai assé une nuit aux pieds du colosse del/lemnon, dévoré de _ moustiques. Ce vieux gredin a une bonne balle, " il est couvert d’inscriptions ; les inscriptions et les merdes d’oiseaux, voila les deux seules choses sur les ruines d’Egypte qui indiquent la vie. La pierre la plus rongée n’a pas un brin d’herbe. ça tombe . en poudre comme une momie, voila tout. Les ` inscriptions des voyageurs et les fientes des oiseaux de proie sont les eux seuls ornements de la . ruine. Souvent, on voit un grand obélisque tout droit avec une longue tache blanche qui descend · comme une draperie dans toute la longueur, plus large à partir du sommet et se rétrécissant vers le bas. Ce sont les vautours qui viennent Henter la