Page:Flaubert Édition Conard Correspondance 5.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE GUSTAVE FLAUBERT. 1 5 713. Ã EDMOND ET JULES DE GONCOURT. [Croissct] Lundi matin [IO fëvzicr 1862 Collez sur votre glace, ô mes chéris! que : Dimanche prochain 16, je vous attends, boule- vard du Temple, dans l’après-midi. V é Si vous ne pouvxez venir ce jour-là, envoyez- moi un petit mot, pour me dire le jour et l’heure où nous pourrons nous embrasser. Mais je compte sur vous néanmoins. A bientôt. J e vous serre les quatre mains à vous casser les doigts. Je reste chez Bouilhet de mercredi à samedi soir. 7I4. À MADEMOISELLE AMELIE BOSQUET. Lundi (nuit dc) [14: avril? 1862]. Comme fai passé deux dimanches consécutifs à parler des Misérables, vous me pardonnerez, n’est-ce pas, si je ne vous en envoie une critique détaillée. · Je suis, à peu de chose près, de votre avxs, ou peut-être de votre avis completement. Étes-vous · contente? Depuis trois semaines j’ai pris l’air Jeux Fois. Je ne vais nulle part. .l’ai encore 5 pages pour avoir complètement Hni; elles ne sont pas les plus faciles, et pe n’en peux plus. Voila juste cinq ans que je travail e à cet I W