Page:Flaubert - Salammbô.djvu/449

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le plan d’une maison découverte à Carthage avec un dessin trouvé à Qalmah ;

Une description complète de panoplies et armures des Samnites, des Libyens, des Lyciens, Arabes, Assyriens, Cariens, Étrusques, Égyptiens, Éthiopiens, des peuples de l’intérieur de l’Afrique, des Arméniens ;

Des notes extraites du Journal Asiatique ;

Une note renvoyant à Pline XII (parfum) ; une note sur la malobatron ou arbre à feuilles roulées, noirâtre, rugueux, etc. ;

Des notes diverses sur le regard du chat, sur l’épervier, l’acacia, l’ibis, le cerf ;

Une note sur les ornements des femmes juives ; puis, au sujet de la Déesse, des renvois à Homère, Hérodote, Plutarque, Pline ; et au sujet du temple de Salomon, à Eusèbe, etc. ;

Une longue note avec indications abréviatives renvoyant à Henri Martin, Grævius, et Adrien de la Fage (Histoire de la musique et de la danse, t. II) ; à Pétrone, Gronovius, Thesaurus, etc., Hendrich (De republica Carthaginiensium, 166), à Hœfer(Histoire de la chimie pour la fabrication des pierres précieuses), Humbold (Asie centrale, t. l, p. 389) ;

Une lettre le renseignant sur les mœurs des Perses : « Je trouve dans Strabon, XV, 3, dans Diog. Laert., t. l, 7, dans Clem. Alex., Strom III, etc., qu’il résulte que les mages de Perse regardaient comme permises les unions incestueuses avec leurs mères, sœurs et filles » ;

Une note extraite de l’Abeille médicale. 1849, p. 150, sur les effets produits par un sommeil en plein air pendant une nuit étoilée et très fraîche ;

Une note pour l’Aries, renvoyant à Vitruve, Tertullien, Pisiscus, Paul Lucas, Desfontaines, Walckenaër ;

Une note sur les enchanteurs, les déesses, les aliénés en Orient, renvoyant à divers ouvrages écrits souls formes abréviatives : Falconnet, Pétrone, Delambre, Schuzfleisch ;

Une note renvoyant aux Annales des sciences naturelles, 1832, 1829, 1831 ;

À Bouchard : De l’impôt chez les Romains ;

À Reinesius : (voir les bas-reliefs pour les tonneaux enduits de poix) ;

À Mengotti : Dissertation sur le commerce des Romains, 1786,

À Isaac Vossius : Recueil d’observations, Londres, 1685 ;

À Menvius, à Stuck, à Strutt sur les antiquités ;

À La Borde : sur la musique des anciens, etc. ;