Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/318

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


294 LITTÉRATURE ORALE

Tu verras ma mie Gardant son troupeau ; Rends-le lui, de grâce Et, dans ton langage amoureux, Dis que je l'embrasse Et lui rends mes vœux.

— Reprenez ce gage, La beUe, gardez votre amour.

Soyez toujours sage

Jusqu'à son retour.

Il jure, il proteste Qu'il veut faire votre bonheur,

Attendez la feste

Sans chercher ailleurs.