Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/321

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-NORMAXDIE 297

— De mouchoir dans ma poche, Amant, je n'en ai pas. Il est dans ma chambrette Sur ma table à toilette, Tout proche de mon lit, Cher amant, allons-y.

Son frère à la fenêtre Entend ce discours-là. Calmez, calmez, mon père. Calmez votre colère. C'est un garçon d'honneur Faut lui donner ma sœur.

n

LA ALUTRESSE FEMME Cette chanson était fort à la mode à la Hague vers 1780.

Va vite bercer mon enfant,

A dit JacqueHne

A son mari Jean, Car si je prends derrièr' la porte

Le manche à balai

Tu en auras, ma fé !