Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/320

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


296 LITTÉRATURE ORALE

— S'il faut que j'me retire Je m'en irai plutôt

Dans un cachot d'ermite Pour l'amour d'une fiUe, Pour y passer mes jours Regrettant mes amours.

Nonette, ma Nonette, Prête-moi tes ciseaux Pour couper l'alliance D'amour et de constance Qui plut à tes beaux yeux. C'est pour te dire adieu.

— Des ciseaux, dans ma poche, Amant, je n'en ai pas.

Ils sont dans ma chambrette Sur ma table à toilette, Tout proche de mon lit, Cher amant, allons-y.

— Nonette, ma Nonette, Prête-moi ton mouchoir. Pour essuyer les larmes Qui couvrent mon visage, En te disant adieu

Pour partir de ce lieu.