Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/367

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-NORMANDIE 345

Je n'aime pas Jean-Jacques, Il est trop curieux.

Je n'aime pas Antoine, Il est trop doucereux.

J'aime bien mieux Guillaume, Il est plus amoureux.

Il me mène à la danse, Et au bal quand je veux.

Si nous vivions ensemble Nous serions bien heureux.

VI

Q.UAND J ÉTAIS SERVANTE EN CAMPAGNE

Quand j'étais servante en campagne, Landri, landra, brunette lanla.

On m'envoyait garder les vaches, Landri, landra, brunette lanla.

J'en oubliai deux dans letable, Landri, etc.