Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/395

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-NORMANDIE 37 1

Piepassacanosa?

— La pic passa une rivière, le chat n'osa la passer .

Trois moines passaient, Trois poires pendaient, Chacun prit la sienne et il en resta deux. Comment cela se fait-il ?

— Un des moines s'appelait Chacun.

Si vous l'avez, ne me le prêtez pas ; si vous ne l'avez pas, prêtez-le moi?

— Un lattûir.

Qui est-ce qui tuit Jésus?

— Ventris (il y a dans l'Ave Maria : ventris tui, Jestis).

Quand est-ce que le roi n'appelle pas de laquais?

— Quand il se brûle.

Qui est-ce qui dit très bien ce qu'il ne sait pas ?

— Une horloge.

Qu'est-ce qu'un : Écoute s'il pleut?

— Un moulin qui, pour fonctionner, attend l'eau du ciel.