Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/396

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


372 LITTÉRATURE ORALE

Quatre allants et quatre tirants, une par derrière et quatre par devant ?

— Une vache, qui a quatre jambes, quatre trayons, une queue, deux cornes et deux oreilles.

Qu'est-ce qu'un attrape-souris?

— Un moulin oii il n'y a pas de travail.

Qui est-ce qui injurie le bon Dieu sous prétexte de le prier?

— Les dévotes, qui écorchent les prières latines.

Qu'aimez-vous mieux d'une tête pelée ou d'une galette à la rosée?

— Une tête pelée, c'est un pain de beurre; une galette à la rosée, c'est une bouse de vache.

— Qu'est-ce que tu fais là, ma petite fille?

— Je guette les allants et venants, j'en croque un de temps en temps.

De quoi s'agit-il dans ce dialogue?

— La petite fille regardait bouillir de l'eau oit cuisaient des pois.