Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/399

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-XORiL\XDIE 375

Il n'est pas comme les faiseurs de chapelets, il en dit plus qu'il n'en fait.

II est comme le bon Dieu d'Arras, désargenté.

Ses cheveux frisent comme des dents de herse.

n est plus embarrassé qu'une poule qui n'a qu'un poulet.

Fin comme une martre. — (Calembour : fin, mince; fin, qui a de la finesse.)

PoU comme la porte d'une prison (calembour).

Patient comme un chat qui s'étrangle.

Juste et carré comme une flûte.

Ce couteau coupe comme les genoux d'un prêtre.

On voit clair ici comme dans un four.

Il n'y a pas plus à se fier à lui qu'au cul d'un enfant.

Fier comme un Coutançois, comme un Gré- villais.

Maigre comme les fesses d'un pauvre homme.