Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-NORxMANDIE 41

On a remplacé depuis un certain nombre d'années l'ancien tombeau en calcaire par un tombeau de marbre. La liste des guérisons opérées par l'in- tercession du saint personnage est considérable. On trouvera plus loin quelques couplets du cantique composé à cette occasion.

Notre pays révère encore d'autres personnages, dont la vie ne figure pas dans la légende officielle ou y figure avec de tout autres circonstances.

J'ai déjà raconté l'histoire de sainte Colombe la Grévillaise, les deux voyages de saint Germain à Flamanville. Quant à saint Georges il n'est venu dans le pays qu'après sa mort, sous forme de reli- ques. Ces reliques abordèrent à Portbail au viii« siècle, dans une petite tour de forme carrée inférieurement, terminée en pyramide et couronnée par une pomme. On les mit sur un charriot auquel on attela deux vaches, qu'on laissa aller au hasard. Les reliques s'arrêtèrent à Brix, sur une hauteur où on leur bâtit une église, qui n'existe plus. La commune de Saint-Floxel donna, au ne siècle, naissance à un saint de ce nom, qui alla prêcher l'Évangile dans les Gaules, fut martyrisé et rapporté mort au lieu de son origine. Les