Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/77

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


B. — TIL\DITIONS

LES FÉES

ANS le nord du département de la Manche, on bat le sarrasin sur le champ même où on le récolte, et ces batteries sont tou- jours des fêtes. On choisit un beau jour du mois d'octobre. On fait appel aux gens de bonne vo- lonté et le clos est bientôt plein d'hommes, de femmes et d'enfants. Les jeunes garçons et les jeunes filles sont toujours en majorité. On aplatit un coin de terrain pour en faire une aire résis- tante ; puis en riant, en folâtrant, on va chercher les javelles qu'on a disposées en cônes ou veilîottes