Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/126

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MEULEMEESTER

je ne salue personne.

Les deux Meulemeester sortent.

BEULEMANS
(À sa femme)

Ça est fort…

(À Albert, qui vient d’entrer)

Et vous, Monsieur Albert, vous êtes là, vous ne dites rien…


ALBERT

Moi ? Monsieur Beulemans. Je ne sais rien là contre.

On se regarde avec étonnement.

SUZANNE

Comme il commence à bien parler !


FIN DU 2e ACTE