Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/144

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SUZANNE

Non ! non !


ALBERT

Vous avez raison. Il y a autre chose. Il y a surtout autre chose.


SUZANNE

Qu’est-ce que c’est ?


ALBERT

Une chose que je n’ose, que je ne veux pas dire encore.


SUZANNE

Ah ! ce n’est pas le moment ?


ALBERT

Je ne sais… peut-être… eh bien, si… Je vais le dire…


SUZANNE

Non, ne le dites pas, Monsieur Albert.


ALBERT

Si… je veux parler… j’en ai le courage à présent…


SUZANNE

Non ! non ! Je ne veux pas que vous le disiez, je vous le défends.