Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/146

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SUZANNE

Oui, et puis aussi à cause d’une autre raison…


ALBERT

Laquelle ?


SUZANNE

Je ne veux pas le dire…


ALBERT

Dites !…


SUZANNE

Eh bien, oui… je vais le dire.


ALBERT

Non… non… ne le dites pas, je vous en prie.


SUZANNE

Pourquoi ?


ALBERT

Parce que je veux le dire moi-même : Mlle Suzanne vous m’aimez.


SUZANNE

Oui.