Page:Forestier - De la leucocythémie.djvu/7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



DE LA LEUCOCYTHÉMIE OU LEUCÉMIE


I
DÉFINITION. — SYNONYMIES. — DIVISION.

On désigne sous le nom de Leucocythémie [1] (Bennett), de Leucémie ou de Leukœmie (Virchow), un état morbide caractérisé par une altération du sang, consistant dans l’augmentation progressive et permanente du nombre des globules blancs, s’accompagnant de l’hypertrophie du système ganglionnaire ou des tissus adénoïdes et aboutissant le plus souvent à la mort.

Jaccoud la décrit, dans son Traité de Pathologie interne, sous le nom de diathèse lymphogène. — Ranvier la désigne sous le nom de lymphadénie.

La leucocythémie, assez fréquente chez l’homme, semble moins fréquente chez nos animaux domestiques ; d’après les recherches que nous avons faites à ce sujet, les observations qu’on nous a communiquées et celles que nous avons pu faire, jusqu’à présent, elle aurait affecté le cheval, le bœuf, le porc, mais le plus souvent le chien.

Lorsque la leucocythémie résulte d’un certain état de l’organisme déterminé, soit physiologique, soit pathologique, en dehors des lésions que nous avons signalées comme l’accompagnant, on lui donne le nom de leucocytose (Virchow). Ainsi, l’augmentation des globules blancs pendant la digestion, pendant la pé-

  1. De λευϰος blanc ; ϰυτος cavité, cellule ; αἱμα sang.