Page:Fournel - Les Hommes du 14 juillet, 1890.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
10
LES HOMMES DU 14 JUILLET;

MelGut du sien. pavant un domestique ra bi]

+ 6 2 2 | i Plus pauvres, Jeur donnant de lare | | labae. Les prisonniers EURMISSUENT pour : J

uns chez les autres, où dans ]4 cour

‘ SOUVen| )le: de monde et plus semblable à colle e

d'un CONûge n | | | ot QU: Préau d'un lieu de détention, Le Jeu de bi,

4 | AU, | Jeu de boules, Je Jeu de quilles

Client fort à Uvés. Enfin, dans les cas les M Le 3 Slonnaires de la Bastille Oblenaient Ja liberté de sortir el de découcher. On MO ns nne A : ÊR ; un congé sosie È us on | no: 20Fare "He une aulorisalion de voyage en pays étranger, Pour S'occuper d'une affaire, INOYCNnant promesse de revenir dans un délai fixé? Une bibliothèque, fondée dans les premières années du siècle, accrue par la suite, fonctionnait réguliè- rement sous Louis XVI. Plusieurs prisonniers étaient autorisés à recevoir des livres, ct quelques-uns des Bazeltes. Môme d’après Linguet, qui, à l'en croire, y devint étranger à l'univers cnlier, on admettait des curieux à la Bastille, e tous les fonctionnaires, Olicicrs ou domestiques, depuis le gouverneur et le

, Les pen-

inajor jusqu'au dernier marmiton, y récevaient des visites. Nous lisons dans le Hémorial de Paris de 13492 : « 1] n'y à qu'un seul jour dans Fannee, qui est loctave de la Fète-Dicu, que la As L ouverte pour tous ceux qui veulent la voir, » Ki

| | hé . 4. NII, Funche 1. Bavaisson, Archives da la Bastille, TEE | …. G4-f). Brentano (Revue historique du 1°" janvier 7890, pr. DAT) Per, p. 170.