Page:Franck - Le communisme jugé par l'histoire, 1871.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE II

Du communisme avant le christianisme ; l’Inde, l’Egypte, la Judée, la Grèce.

C’est une étrange illusion de nous présenter le communisme comme la forme la plus accomplie de la société et le but de toutes les révolutions qu’elle est destinée à subir ; il n’y a rien au contraire qui la rapproche plus de son enfance, rien qui soit plus opposé aux idées de liberté et de justice, par lesquelles se mesurent tous ses progrès. Les témoignages ne nous manqueraient point pour établir que l’égalité des fortunes, que la communauté des biens telles que la comprennent les réformateurs les plus populaires de notre temps, a existé de fait chez des peuplades encore plongées dans la vie sauvage, qu’elle est le régime sous lequel notre vieille civilisation a rencontré il y a plusieurs siècles les tribus les plus avancées du nouveau monde ; mais pourquoi nous arrêter à ces faits isolés, si instructifs et si authentiques qu’ils puissent être, quand nous avons pour nous l’autorité de