Page:Froment - Notice historique sur L'Abord-à-Plouffe, c1920.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 38 —

inspiré par le Ciel au cours d’une retraite, M. Ed. Gohier dont les œuvres charitables ou philantropiques sont nombreuses, offrit un terrain mieux situé et plus facile d’accès. L’offre fut acceptée et on commença à construire. Dès novembre 1913 la maison spacieuse et convenable était finie. On la baptisa du nom choisi par son généreux donateur : Villa St-Martin.

Disons ici que la Villa St-Martin est située au Sud de l’Île Jésus presqu’au milieu de l’Abord-à-Plouffe en la paroisse de St-Martin de Laval où M. Gohier a eu le bonheur de voir le jour et d’habiter pendant plusieurs années. M. Gohier naquit sur la terre des Sœurs de Ste Croix en face de l’église. De Montréal à la Villa St-Martin l’accès est facile et le voyage des plus agréables. Les tramways aux mêmes prix de la ville c’est-à-dire pour un billet de six sous, nous y conduisent en 40 minutes. On y vient par la ligne Windsor-Snowdon ou encore par celle de Cartierville dont le point de départ est situé à l’encoignure des rues Bleury et M. Royal. Sur notre route nous rencontrons les belles demeures d’Ouremont bâties comme des palais au flanc de la montagne : on y voit à la Côte des Neiges l’Oratoire St-Joseph, à Notre-Dame de Grâces le Monastère du Précieux Sang et l’hopital des Incurables, et à St-Laurent son église et son beau collège Puis c’est la campagne ou plutôt ce sont les jardins de Montréal que nous admirons ensuite.

De Cartierville en cinq minutes nous sommes à l’Abord-à-Plouffe et après avoir fait trente pas sur son territoire, par