Page:Froment - Notice historique sur L'Abord-à-Plouffe, c1920.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 54 —

re, propriétaire du Parc « Cartierville Nord », protecteur des conscrits avec M. Louis Cléroux Maire de St-Martin, etc, etc, tel nous apparait Monsieur le Maire Lorrain de l’Abord-à-Plouffe…… M. Lorrain est un ancien élève des Collèges de Montréal et de St-Laurent. Quoi que relativement jeune (M. Lorrain est né le 4 novembre 1869), il est arrivé à force d’activité à se créer une solide et enviable position dans le monde. Pour moi qui le connus si bien et qui eus même à combattre pour le bien général certains de ses projets j’ajouterai que M. Lorrain est toujours d’une grande délicatesse et d’une profonde bienveillance. Je laisse à d’autres le soin de critiquer ses ambitions et son administration… ! M. Lorrain a beaucoup de mérites et j’ai le devoir de le dire.


Quelqu’un me demandait : Avez-vous à l’Abord-à-Plouffe de belles résidences ? Je lui répondis : Sans parler des châteaux (car ce sont de véritables palais) de Monsieur Hugh Paton et du Docteur F. X. Plouffe je puis vous apprendre que nous avons en fait de très jolies demeures même chez nos jardiniers. Pour vous en convaincre allez-y voir les habitations propres et splendides de MM. Réal Blache, de Alphonse Taillefer, Damase Lagacé, Aimé et Paul Boudrias, Joseph Plouffe, Paul Lagacé, Arthur Hotte, Napoléon Clermont, William Jolicœur, Alexandre Francœur, Romain Clermont, Wilfrid Lorain, de Mesdames Gédéon Plouffe, et Hildège Lagacé, Messieurs Georges Lorrain, Horace Brouillette, Jérôme Desrochers, Joseph et Maxime